Contrôle de l’exactitude des mélanges des biodiesel au détail aux Etats-Unis

biodiesel blends
Une étude menée par Christopher Reddy et al. a utilisé la datation au radiocarbone pour déterminer les pourcentages de biodiesel composant les mélanges de biodiesel au détail aux Etats-Unis. L’analyse de plus de 20 mélanges de biodiesel a révélé que des mélanges inexacts arrivent fréquemment.

Reddy et ses collègues ont utilisé leur méthode validée basée sur le radiocarbone pour analyser une multitude de bio-mélanges obtenus auprès de détaillants dans le Minnesota, l’Indiana, le Massachusetts et le Tennessee. Selon leurs résultats, seulement un échantillon sur 10 aurait passé les spécifications que le Ministère de la défense américain exige pour les mélanges composés à 20% de biodiesel (mélanges B20).

La datation radiocarbone du biodiesel

Selon Reddy, la détermination du mélange de biodiesel par le radiocarbone propose des avantages importants par rapport aux autres méthodes, y compris la méthode de la norme européenne EN 14078, qui utilise la spectroscopie infrarouge. Un des avantages est la précision. Leur étude démontre ±1% de précision sur l’ensemble de la gamme de mélange (0-100%) en tenant compte de la variabilité en condition réelle pour tous les paramètres utilisés.

L’étude “Determination of Biodiesel Blending Percentages Using Natural Abundance Radiocarbon Analysis: Testing the Accuracy of Retail Biodiesel Blends” est parue dans Environmental Science & Technology en février 2008.