Comprendre la mesure du carbone biosourcé

  • Le test de carbone biosourcé permet de distinguer les produits biosourcés des non-biosourcés.
  • Les termes biosourcé et non-biosourcé sont applicables aux produits contenant du carbone.
  • Le contenu en carbone biosourcé d’un produit est reporté comme fraction du contenu en carbone organique total (COT) et non pas en fonction de son poids, selon l’ASTM D6866.
  • Le contenu en carbone biosourcé d’un produit peut être reporté comme fraction du contenu en carbone total (CT) selon d’autres méthodes normalisées comme l’ISO 16620-2 et le CEN 16640.

Voici quelques définitions pour clarifier les concepts :

biomass
BIOSOURCE – Les matériaux dérivés en totalité ou en partie de ressources issues de la biomasse sont biosourcés. Les ressources issues de la biomasse sont des matériaux organiques disponibles de façon renouvelable ou sur une base récurrente comme les résidus de récolte, les résidus de bois, l’herbe et les plantes aquatiques. L’éthanol issu du maïs est un exemple bien connu d’un matériau biosourcé dérivé de ressources issues de la biomasse.

PRODUIT BIOSOURCE – Tout produit dont la composition comporte un matériau biosourcé est techniquement un produit biosourcé. Le terme est généralement appliqué uniquement aux matériaux contenant du carbone.

PRODUIT NON-BIOSOURCE – Tout produit dont la composition ne comporte aucun matériau biosourcé est un produit non-biosourcé, mais le terme est généralement appliqué uniquement aux matériaux contenant du carbone. Les produits fabriqués entièrement à partir de ressources pétrochimiques sont catégorisés comme produits non-biosourcés. Cependant, le verre n’est généralement pas catégorisé comme non-biosourcé car il ne contient pas de carbone.

POURCENTAGE DE CONTENU EN CARBONE BIOSOURCE – C’est la mesure de la quantité de carbone dérivé de biomasse dans un produit comparé à son contenu total en carbone organique (carbone biosourcé en fonction du COT) selon l’ASTM D6866. D’autres méthodes analytiques normalisées comme l’EN 16440 et l’ISO 16620-2 permettent de reporter le résultat biosourcé comme fraction du carbone total (CT). Les deux sont devenus des moyens acceptables de mesurer le contenu en carbone biosourcé.

Mesures de contenu biosourcé

L’industrie manufacturière biosourcée émergente produit de larges quantités de produits contenant des mélanges de matériaux biosourcés et de matériaux dérivés du pétrole. Le ”pourcentage biosourcé” est la mesure de la quantité de carbone biosourcé dans un produit comparé à la somme des carbones biosourcés et issus de pétrole dans le produit. Un pourcentage biosourcé de 75% signifie que sur tout le carbone présent dans le produit, 75% est biosourcé, et 25% est issu du pétrole. 1

L’intérêt de la mesure du contenu biosourcé est de déterminer la quantité de carbone dérivé de la biomasse dans un produit biosourcé. Cette valeur représente la mesure de la quantité de matériaux biosourcés que l’entreprise utilise pour produire ces produits par rapport aux alternatives à base de pétrole plus disponibles et moins chères.

1. Schonhofer, Franze. 14C in Austrian Wine and Vinegar. RADIOCARBON, VOL. 34, No. 3, 1992, P. 768-7711.

Lectures suggérées:

Analyses au carbone 14