Contrôle qualité Beta Analytic

Beta Analytic emploie les méthodes chimiques indiquées dans la norme ASTM D6866. Cette norme peut être téléchargée (moyennant des frais) sur le site Internet de l’ASTM.

Chez BETA, les mesures de contrôle qualité sont destinées à garantir le report exact de tous les résultats. Des références internes sont analysées tous les jours. De nombreuses vérifications croisées (codage à barres y compris) sont réalisées lors de chaque analyse. Des contrôles internes et externes sont effectués quotidiennement afin de mesurer et garantir l’exactitude des résultats ainsi que la reproductibilité.

Le calcul et le report des résultats sont réalisés à l’aide d’un logiciel interne qui comprend de nombreuses vérifications croisées pour chaque résultat. Un vaste système de vérifications croisées est détaillé dans l’engagement pris par BETA en faveur du contrôle qualité qui est exposé dans les documents d’assurance qualité ISO 17025 du laboratoire.

Le programme d’assurance qualité de Beta Analytic a été audité chaque année de 1994 à 2008 par le ministère américain de l’Energie (Department of Energy, DOE), la commission géologique des Etats-Unis (U.S. Geological Survey, USGS) et le bureau de gestion des déchets radioactifs civils (Office of Civilian Radioactive Waste Management, OCRWM). En 2008, les audits d’assurance qualité annuels ont été suspendus car notre accréditation ISO/IEC 17025:2005 a été reconnue comme étant supérieure aux exigences des DOE, USGS et OCRWM.

Rapport assurance qualité

Les clients Beta Analytic reçoivent un rapport d’assurance qualité avec leurs résultats. Ce rapport fournit les résultats des matériaux de référence utilisés pour valider les analyses radiocarbone avant communication des résultats. Les matériaux de référence à valeur connue sont analysés en même temps que les matériaux à valeur inconnue. Les résultats sont reportés comme valeurs attendues par rapport aux valeurs mesurées. Les valeurs reportées sont calculées par rapport aux instruments de référence standard du NIST SRM-4990B et corrigées pour le fractionnement isotopique. Les résultats sont reportés en utilisant le pourcentage de carbone moderne (pMC) de la mesure analytique directe avec un écart-type relatif.