Les ingrédients des cosmétiques naturels sont-ils exempts de produits pétrochimiques?

Un grand nombre de produits cosmétiques sont estampillés “naturels” ou “sans produits pétrochimiques” pour se démarquer de la concurrence dans un contexte où la demande pour les produits contenant des ingrédients de source renouvelable ne cesse d’augmenter. En raison de la complexité de l’approvisionnement des ingrédients en provenance du monde entier et du large choix disponible, il est dans l’intérêt des fabricants et distributeurs d’avoir une preuve analytique que les ingrédients utilisés pour fabriquer des cosmétiques naturels ne contiennent pas de substances dérivées de la pétrochimie.

Les ingrédients synthétiques utilisés comme émollients, émulsifiants, humectants, conservateurs et tensioactifs dans les produits cosmétiques proviennent généralement de dérivés du pétrole. Leurs homologues naturels sont souvent plus chers. Cela est particulièrement vrai pour les huiles essentielles. La demande pour les huiles essentielles naturelles et la disponibilité ou la qualité fluctuante des cultures rendent leurs prix nettement plus élevés que leur équivalent synthétique.

Pour s’assurer que les ingrédients naturels ne sont pas faux ou falsifiés avec des composés pétrochimiques moins chers, les mesures de contrôle de la qualité des fabricants devraient inclure des analyses de l’origine des produits naturels selon la méthode du carbone 14.

Vérification des ingrédients sans composés pétrochimiques

Les méthodes analytiques basées sur le radiocarbone et normalisées telles que l’ASTM D6866 et ISO 16620-2 peuvent être utilisées pour vérifier qu’un ingrédient cosmétique ne contient aucun composant pétrochimique. Les résultats des analyses ISO 16620-2 indiquent le pourcentage de carbone issu de sources naturelles (carbone biosourcé) dans un produit par rapport au carbone synthétique (carbone dérivé du pétrole).

Les matériaux provenant de la nature ont un niveau de radiocarbone (carbone 14) connu. Les substances mélangées contenant des composés à la fois dérivés du pétrole et de source renouvelable vont avoir quant à elles un niveau de radiocarbone significativement inférieur. Les produits chimiques qui sont à 100% issus de dérivés du pétrole ne contiennent plus de radiocarbone. Grâce à cette distinction, la mesure de la teneur en radiocarbone d’un matériau peut être un outil fiable pour prouver que celui-ci ne contient aucun produit issu de la pétrochimie.

Par exemple, un ingrédient A fabriqué intégralement à partir de sources renouvelables (i.e. des extraits de plantes) sera 100% biosourcé selon la norme ISO 16620-2. Un ingrédient B, composé à 60% d’extraits de plantes et à 40% de composés issus de la pétrochimie, aura un pourcentage biosourcé significativement inférieur à 100%. Pour qu’un ingrédient cosmétique soit sans composé pétrochimique, il doit être 100% biosourcé.

Analyse rapide des cosmétiques par Beta Analytic

Le laboratoire Beta Analytic accrédité ISO/IEC 17025:2005 mesure les ratios isotopiques et fournit les résultats d’analyse de l’origine des produits naturels selon la norme ASTM D6866 ou ISO 16620-2 8.3.2 : teneur en carbone biosourcé comme fraction du carbone total ou carbone organique total. Le laboratoire basé à Miami fournit les résultats en 2 à 5 jours ouvrés. Les résultats sont accessibles en ligne 24/7 et incluent les rapports qualité ainsi que les photos des échantillons.

Cosmétiques Analyse d’authenticité des produits naturels selon la norme