Test EN 15440 pour les combustibles solides de récupération (CSR)

  • La norme EN 15440 a été développée pour permettre la détermination du contenu en carbone biogène des combustibles solides de récupération
  • Les méthodes basées sur les analyses au carbone-14 font partie de l’EN 15440
  • Beta Analytic propose une analyse carbone-14 selon les critères de l’EN 15440

EN 15440
Le Comité Européen de Normalisation, ou CEN, a publié une spécification technique en 2006 en rapport avec la détermination du contenu en carbone biogène dans les combustibles solides de récupération. CEN/TS 15440:2006 a recommandé 3 méthodes : la méthode de dissolution sélective, le comptage manuel et la méthode réductionniste.

Le groupe de travail 343 du CEN, responsable de la création des normes pour les CSR, a publié l’EN 15440:2011, une version révisée du document de 2006. La norme EN 15540 n’inclut plus la méthode réductionniste et spécifie 3 méthodes basées sur l’analyse carbone-14 pour déterminer le contenu en carbone biogène ou biomasse des CSR. Le contenu en carbone-14 des CSR peut être mesuré via la méthode par scintillation proportionnelle (Proportional Scintillation Method – PSM), la Beta Ionisation (BI), ou par la Spectrométrie de Masse Accélérée (Accelerated Mass Spectrometry – AMS). L’EN 15440 inclut également un exemple de la méthode pour convertir le contenu en carbone biogène en énergie issue de la biomasse.

Les méthodes EN 15440:2011

L’EN 15440 recommande 3 méthodes pour déterminer la fraction de biomasse de déchets mélangés :

1. La méthode de dissolution sélective (Selective Dissolution Method – SDM) – basée sur la réaction de la biomasse dans un mélange d’acide sulfurique et de peroxyde d’hydrogène. La méthode n’est pas appropriée si l’échantillon de CSR a un contenu biomasse insoluble dans l’acide sulfurique, ou des composants d’origine fossile solubles dans l’acide.

Selon l’EN 15440, la méthode SDM ne doit pas être appliquée si les composants suivants sont présents à plus de 5% : combustibles solides (e.g. houille, coke, lignite et tourbe), charbons, plastiques biodégradables d’origine fossile, plastiques non biodégradables d’origine biogène, présence d’huile ou de graisses comme constituant de biomasse, résidus de caoutchouc naturels et/ou synthétiques, laine, viscose, caoutchouc de silicone, nylon, polyuréthane ou autre polymères contenants des groupes moléculaires amines. Pour les résidus de caoutchouc, le seuil est de 10%.

2. Comptage manuel – Cette méthode implique une inspection visuelle, ce qui est inefficace si les composés du CSR sont broyés finement ou comprimés. Cette méthode n’est applicable qu’aux matériaux avec des particules de taille supérieure à 10 mm et ayant des fractions optiquement et physiquement reconnaissables pouvant être séparées et quantifiées.

3. La méthode au carbone-14 – Cette méthode mesure le contenu radiocarbone des déchets mélangés, et est applicable à tout matériau.

Source : Commission Européenne : Document d’orientation No. 3 du MRR / MRR Guidance Document No. 3 (octobre 2012)

Normes d’échantillonnage pour EN 15440

Les normes pouvant être utilisées pour les combustibles solides de récupération sont :

  • EN 15442 et EN 15443 – Échantillonnage, transport, stockage des combustibles solides de récupération et préparation de l’échantillon sur le terrain
  • EN 15413 – Préparation de l’échantillon test (échantillon de laboratoire)

Beta Analytic propose le test pour l’EN 15440

Beta Analytic, laboratoire accrédité ISO/IEC 17025:2005 situé à Miami en Floride, propose une analyse carbone-14 selon l’EN 15440, mais pas les méthodes de dissolution sélective ou de comptage manuel. Le laboratoire travaille exclusivement avec des méthodes basées sur la datation au radiocarbone. Beta Analytic a un bureau à Londres au Royaume-Uni à disposition des clients européens.

Dernière mise à jour : 15 janvier 2015